Aujourd'hui j'aimerais, plus que jamais, vous dire
Quelques mots assemblés en sonnet d'amateur,
Afin de réchauffer, je l'espère, ce cœur
Dans un si bel écrin, qu'on se doit de chérir.
En ce moment on parle, et à n'en plus finir,
D'un virus contagieux partout semant la peur,
Mais par chez moi j'entends une note de bonheur,
Qui parle d'un virus, d'amour et de plaisir.
Celui-ci bien plus vite, çà et là contamine
Les gens qui, même s'ils font une triste mine,
Accepte pour un temps de se laisser bénir
Par les mots doux choisis d'un bon admirateur,
Tel que moi qui essaie, et du fond de mon cœur,
"Je vous aime" dans mon style ici de vous écrire.

I wrote this little poem for the attention of an elderly women that I don’t know, which has been made possible by the solidarity platform 1lettre1sourire.org.
It has been inspired to me by the headline of this initiative, whose aim is to bring a little bit of joy to our isolated elders and which is leaning on ten young motivated and united cousins, aged from 14 to 24 years old. Thanks to them, my little words might hopefully touch the heart of one or more persons, who surely have never needed love more than now.

2 commentaires sur « L’autre virus »

    1. Bonjour Marlène,

      Merci beaucoup pour l’encouragement et les conseils! La vidéo tombe à pic car j’ai quelques bribes de poèmes qui tournent dans ma tête mais je sens qu’il me manque quelque chose pour réussir à les mettre en forme. Je vais regarder ça.

      Amicalement

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s